Partagez | 
 

 Aiba Masaki & Aki ♦ « L'ange du destin » ♦ OS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
«.Biditoche
Petit(e) Passionné(e)
Petit(e) Passionné(e)
avatar

Féminin
► Age : 24
► Messages : 128
► inscrit(e) le : 15/04/2012
► Musique du moment : EMU ~For My Dear~ de GACKT (+ Lucifer de SHINee et Face Down d'Arashi))
► Dramas du moment : Ouran High School Host Club (J-drama)
► Anime du moment : Aucun, je n'aime pas les animés ^^'
► Genre préféré :
  • Romance
  • Aventure
  • Comique

► Futurs écrits : * Fic sur la génération des enfants d'Arashi
* Fic/OS Gakuhai, Gakusho ou Shohai ?
* Fic sur le handicap visuel (Arashi ?)
* fic fantastique (anges, démons, vampires...)

○ ○ ○ Des Choses en + ○ ○ ○
▬ Mes Fic/Ecrits préférés:
▬ Ce que j'aime énormément:
▬ Fanclubs que je soutiens:

MessageSujet: Aiba Masaki & Aki ♦ « L'ange du destin » ♦ OS   Mer 26 Sep - 18:14


    « L'ange du destin »

    Auteur : Biditoche
    Star : Aiba Masaki ♥️
    Petite Note de l'auteur : OTANJOUBI OMEDETOUUUUU AKI ♥️♥️♥️
    Désolée, je suis assez beaucoup très en retard, mais je voulais le faire ce week-end pour lundi, et j'ai pas eu le temps --' la loose. Mais du coup c'est mieux parce que j'ai trouvé un meilleur thème pour ton cadeau :D j'espère qu'il te plairaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa et qu'il te consolera pour ce week-end :/ ou qu'il t'y aidera, juste un petit peu ♥️
    Je pense bien fort à toi et te dit merde pour ta prochaine année en cours youhouuuuu !!



    et juste parce que c'est notre truc (boulot) à nous :
    xDDD Gros gros grooooos bisous ♥️♥️♥️



_________________


Spoiler:
 


Dernière édition par Biditoche le Mer 26 Sep - 18:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nuttyworld.forumactif.com/
«.Biditoche
Petit(e) Passionné(e)
Petit(e) Passionné(e)
avatar

Féminin
► Age : 24
► Messages : 128
► inscrit(e) le : 15/04/2012
► Musique du moment : EMU ~For My Dear~ de GACKT (+ Lucifer de SHINee et Face Down d'Arashi))
► Dramas du moment : Ouran High School Host Club (J-drama)
► Anime du moment : Aucun, je n'aime pas les animés ^^'
► Genre préféré :
  • Romance
  • Aventure
  • Comique

► Futurs écrits : * Fic sur la génération des enfants d'Arashi
* Fic/OS Gakuhai, Gakusho ou Shohai ?
* Fic sur le handicap visuel (Arashi ?)
* fic fantastique (anges, démons, vampires...)

○ ○ ○ Des Choses en + ○ ○ ○
▬ Mes Fic/Ecrits préférés:
▬ Ce que j'aime énormément:
▬ Fanclubs que je soutiens:

MessageSujet: Re: Aiba Masaki & Aki ♦ « L'ange du destin » ♦ OS   Mer 26 Sep - 18:30


Le destin.

Tout le monde n’y croit pas. Après tout, c’est une chose bien improbable non ? Qu’on ne contrôle pas, nous, pauvres humains. Pourtant Aki, elle, y croyait. La destinée. Que ce soit au niveau de son avenir que pour ses amours. Malheureusement pour l’instant on ne pouvait pas dire que ça avait très bien fonctionné pour elle. Oh elle avait un bon boulot c’est vrai, de très bon amis, des meilleurs amis mêmes, des personnes de confiance et une famille. Financièrement elle ne manquait de rien. Alors pourquoi se plaindre ?

Parce qu’il y avait un trou dans cette jolie vie parfaite. Un trou que seul le destin, elle en était persuadée, pouvait combler. Elle aurait pu se débrouiller toute seule et sortir avec ce boulanger aux beaux yeux bleus mais au regard un peu trop lubrique. Ou alors cet étudiant en fac de médecine, un peu timide mais au fond, si gentil. Ou alors cet apprenti architecte qui ne parlait que de son rêve de construire le plus beau bâtiment de la ville. Tous ces hommes-là, elle aurait pu les choisir. Mais voilà : le destin n’en avait pas décidé ainsi pour elle.

Alors elle attendait tout simplement que quelque chose arrive. Bien sûr elle ne restait pas que spectatrice de sa vie, elle y participait même activement, sortait beaucoup, voyait des amis de ses amis, apprenait des tas de choses…mais en ce qui concernait l’amour, elle ne touchait à rien. Ce n’était pas à elle de décider si telle ou telle personne serait l’homme de sa vie. Mais paradoxalement, elle désespérait de trouver le bon, un jour. Ça lui faisait mal de se promener dans la rue et de voir tous ces couples heureux, alors qu’elle était toute seule. Elle le choisissait bien sûr, là n’était pas la question. Mais elle aussi elle voulait connaître cette plénitude de trouver quelqu’un qui serait toujours là pour elle, prêt à lui donner son amour sans condition dès que le besoin s’en ferait ressentir. Mais on ne trouvait ce genre de personnage que dans les films pas vrai ?

En fait elle pensait ainsi depuis qu’elle avait vu « Les chansons d’amour », un film magnifique qui l’avait fait envier le personnage du film. Elle aussi elle voulait quelqu’un comme ça…une sorte…d’ange gardien…Mais ça n’existait pas, évidemment. Ce serait une charge trop lourde pour un simple humain.

Elle y repensait encore en traversant la rue, ce jour-là. Son amie venait de lui dire qu’elle s’était casée avec un garçon formidable qu’elle aimait plus que tout, puis lui avait demandé quand est-ce que ce serait son tour. Comme d’habitude, Aki avait répondu « Pas maintenant, de toute façon je n’en ai ni le temps ni l’envie. » Mais bien sûr c’était faux. Le temps ne manquait pas et l’envie était plus que présente. Comment expliquer cette théorie du destin à une personne aussi pragmatique que sa copine ? Non, elle allait juste continuer de raconter des excuses bidon pour expliquer le fait qu’elle était célibataire depuis quelques années déjà.
La jeune femme traversa le passage piéton en regardant l’heure, 15h32, puis continua un peu dans la rue jusqu’à ce qu’elle entende un « Attention » et, avant d’avoir pu réagir, sentit quelque chose tomber sur elle juste avant qu’elle ne se cogne la tête contre le béton de la rue.

~~~~~~

- ...a ? …va ? ça va ????? Je suis vraiment désolé !

Aki gémit un peu puis se releva avec un peu de difficulté pour faire face à la personne qui lui parlait, auteur de ce petit incident. Il s’agissait d’un japonais assez jeune, à peine plus vieux qu’elle plutôt, aux yeux pétillants, sourire étincelant et peau caramel presque dorée sous le soleil de l’après-midi. Elle le regarda avec la bouche en « o », ayant presque l’impression…qu’il rayonnait. Mais vraiment rayonner quoi…comme si de la lumière émanait de son corps et se diffusait autour de lui.

- Tu vas bien ? Je suis vraiment désolé, j’ai pas fait attention et je suis tombé sur toi.
- T-Tombé ?
- Oui, tombé. J’ai mal calculé mon coup il faut dire.


Le garçon se gratta l’arrière de la tête en grimaçant et lui tendit sa main pour l’aider à se relever.

- Rien de cassé alors ?
- Euh…non.
- Cool ! Je m’en voudrais parce que ce n’est pas mon boulot de te faire mal !
- Boulot ?
- Yabai, je manque à tous mes devoirs. Je me présente, Aiba Masaki ! Je suis ton ange gardien. Yoroshi-ku~


Il prit une pose bizarre qu’Aki ne remarqua même pas. Non, en réalité ce qui la perturbait, c’était le mot « ange gardien ». D’où ça sortait ? C’était une blague hein ? On se moquait d’elle à cause de ce qu’elle avait dit sur le destin.

- A-Ange gardien ?
- Ah, ouai c’est inhabituel. Mais tu vas t’y faire !
- Non mais vous plaisantez là n’est-ce pas ? Je ne suis pas cruche quand même, les anges ça n’existe pas.
- Ange gardien. Et si ça existe.
- Eh ?
- Mais oui parce que je suis là !


Comment pouvait-il rire dans une situation aussi…grave ? La jeune femme regarda autour d’elle, se pinça plusieurs fois le bras, se frappa même un peu la joue alors que le jeune homme en face d’elle la regardait faire avec un petit sourire totalement craquant, dut-elle bien l’avouer au bout de quelques minutes.

- Fini ?
- Vous savez comment je m’appelle ?
- Aki. Ton petit surnom. Je t’appellerai comme ça plutôt que par ton vrai prénom, je trouve ça plus mignon !


La concerné rougit légèrement au compliment et le détailla de haut en bas une nouvelle fois.

- Mais vous êtes réel ?
- 100% ! Touche !


Il lui tendit son bras sur lequel elle finit par poser sa main au bout de quelques secondes d’hésitation. Ses yeux s’écarquillèrent alors qu’elle pouvait nettement palper la peau du garçon…Aiba Masaki ? Comme s’il lisait dans ses pensées, il rigola en lui disant ceci :

- Appelle-moi comme tu veux ! Je n’ai aucun problème avec les surnoms aussi.
- Je ne comprends pas…que faites-vous…
- Tu.
- Que fais-tu là ?


Son visage devint alors étrangement sérieux.

- Tu crois au destin Aki, n’est-ce pas ?
- …Oui. C’est lui qui t’as fait venir ?
- Non. Mais il va bientôt frapper !
- Comment ça ?
- Je ne suis qu’un signe, une avant-garde.
- Je ne comprends pas…
- Tu verras.


Il lui fit un petit clin d’œil qui, bizarrement, la mit en confiance.

- Suis-moi.

La jeune femme n’hésita pas à prendre sa main alors qu’il commençait à marcher dans les rues. C’était étrange, et irréel. Elle était là à marcher sur le trottoir avec un inconnu qui se disait son ange gardien et qui semblait avoir le dynamisme d’un enfant. Chaque chose l’émerveillait, il lui posait des tas de questions sur sa vie, son travail, sa famille, ses amis, ses amours aussi…Et elle lui parlait de tout ça sans crainte, persuadée que ce n’était qu’un rêve ou qu’elle délirait, tout simplement. Mais pourtant ça faisait du bien de le suivre comme ça, sans penser à rien d’autre que la ballade qu’ils faisaient. Ils marchèrent longtemps, parlèrent jusqu’à ce qu’elle n’ait plus de salive dans la bouche et elle ne pu calculer le nombre de fois où elle souri pour lui. En sa présence elle ne pouvait faire que ça. Il la réchauffait, la rendait légère et il ne s’était écoulé qu’une heure…Elle ne savait pas où il l’emmenait et à vrai dire, au bout de 10 minutes elle n’y pensait plus. Hypnotisée par son grand sourire étincelant qui révélait des dents blanches parfaitement alignée, elle l’aurait suivi jusqu’au bout du monde s’il lui avait demandé. La réalité s’était transformée en rêve, un de ceux qu’elle faisait quelques fois sur la personne qui serait toujours là pour elle, quoiqu’il arrive. Ce fut elle qui parla le plus souvent mais pourtant elle avait l’impression que c’était l’inverse. Peut-être le fait que lorsqu’elle croisait son regard du sien, elle y lisait une question ou une phrase silencieuse à laquelle elle répondait à voix haute.

Ils finirent par s’assoir dans un parc, où ? aucune idée. Mais ses yeux ne pouvaient quitter les siens alors elle n’alla pas contre le destin. Jamais. Il était si beau et naturel…toujours à sourire, faisant les bons gestes lorsqu’elle racontait quelque chose de triste ou de gênant, qui lui faisait du mal ou la rendait joyeuse. Elle se dit alors que personne ne réagirait aussi bien à ses sentiments. Et ça confirmait ce qu’elle pensait : un humain n’y arriverait jamais. Ce qu’il lui fallait, c’était un ange gardien.

- Tu n’es donc amoureuse de personne ?
- Non…
, fit-elle en rougissant.

Aiba lui faisait de plus en plus d’effet, ce qu’elle n’avouerait jamais. Enfin pas devant lui.

- Pourquoi ?
- Je laisse le destin faire…et…
- Tes attentes sont trop hautes pour de simples humains.
- Oui, c’est vrai.
- Tu t’en rends compte, c’est déjà pas mal !


Il lui fit encore un de ses sourires éblouissants et elle se rapprocha un peu de lui.

- J’aimerai juste quelqu’un de prêt à tout pour moi et qui m’aime sans réserve. Sans crainte ni rien qui puisse le freiner. Je sais que c’est un peu utopique et que tout le monde veut ça mais…j’aimerai vraiment que ça m’arrive. Je pensais que…c’était toi.
- Moi ?
- Oui, t’es apparu comme ça et tu agis d’une telle manière…
- Aki. Je suis un ange. Ce n’est pas comparable.
- Mais c’est un ange dont je veux. Pas d’un humain.
- Tu as faux. Ce n’est pas une question de nature mais de personnalité. Je connais des tas d’ange gardiens qui ne correspondent pas du tout à ta description, qui ne pourraient rien faire pour toi.
- Mais je suis tombé sur toi, précisément sur toi. N’est-ce pas un signe ?


Aiba secoua la tête négativement et sourit de nouveau.

- En fait si, c’est un signe…

Le visage de la jeune femme s’illumina.

- …mais pas celui que tu crois. Je pourrai m’occuper de toi, je pourrai être là pour toi à chaque instant, te donner tout l’amour dont il te faut. Oui, ça je pourrai le faire et la plupart de ces choses je les fais depuis ta naissance. Mais…mais tu n’as pas besoin de moi. Il y a certaines choses que je ne pourrai jamais te donner.
- Comme ?
- Certains plaisirs humains que je ne comprends et ne comprendrai jamais.
- S’il ne s’agit que de ça…
- Arrête. Tu pars sur la mauvaise voie. Je ne suis pas là pour être la personne que tu recherches Aki, mais pour te permettre de la rencontrer.
- Eh ?


Instinctivement, la jeune femme regarda autour d’elle mais il n’y avait vraiment personne dans le parc à cet instant.

- Il n’est pas là, ça ne sert à rien de chercher.
- Mais alors… ?


Soudainement, il passa la main dans ses cheveux bruns tout en la fixant intensément. Sa main descendit dans sa nuque et d’une simple pression, la rapprocha de lui. A quelques millimètres l’un de l’autre seulement, Aki se demanda ce qui allait arriver. S’il allait l’embrasser. Pourquoi le ferait-il ? Que ressentirait-elle ? Etait-ce permis ? Arriverait-elle seulement à trouver quelqu’un d’autre après le baiser d’un ange ? Non, jamais, pensait-elle sincèrement…

- Tu le voudrais n’est-ce pas ?

Surprise, elle se contenta de hocher de la tête. Alors il posa doucement ses lèvres sur les siennes et ce simple baiser chaste lui fit l’effet de papillons dans le ventre. Il n’alla pas plus loin, se contenta de l’embrasser à peine plus de 30 secondes mais elle se sentait si bien…Elle ne trouverait jamais pareil avec quelqu’un d’autre. Il se recula et la regarda avec un petit sourire bienveillant, sa main ne quittant pas sa nuque.

- Ce baiser ne doit pas te freiner, mais te faire avancer. Ne l’oublie pas. Ne me compare pas, cherche moi.
- Qu’est-ce que ça veut dire ?


Mais il ne répondit pas et l’embrassa une nouvelle fois, sur le front à présent. Aki ferma les yeux quelques instants, profitant de ce contact simple avec lui, de la chaleur de sa main sur sa peau, de ses lèvres fines sur son front qui le frôlaient à peine.

- A tout de suite…, murmura-t-il.

~~~~~~

La jeune femme rouvrit alors brusquement les yeux. Plus de main dans sa nuque, plus de chaleur...elle était allongée sur le sol froid du trottoir. Ses yeux papillonnèrent pendant quelques instants, ne réalisant pas vraiment où elle était. Quand elle releva un peu la tête, elle constata qu’elle était revenue à l’endroit même où elle avait rencontré son ange gardien…qui n’était plus là. Un rêve ? Non, certainement pas ! Elle n’était pas folle non plus…elle s’était pincé et tout le reste…ça ne pouvait pas être un rêve…pourtant sa montre lui indiquait la même heure que lorsqu’elle avait traversé la rue. Il était 15h34, soit 2 minutes après qu’elle ait regardé la dernière fois. Pourtant elle était sûre que…

- ...a ? …va ? ça va ????? Je suis vraiment désolé ! Je ne regardais pas où j’allais ! Je vous ai fait mal ?

Aki tourna sa tête vers la voix qui ne lui était pas si inconnue et ouvrit grand la bouche de stupeur en voyant…son ange devant elle. C’était le même garçon, à la différence près qu’il ne scintillait pas et qu’il était habillé comme les jeunes de son âge.

- Aiba ?
- Eh ? On se connait ?


Il la regardait vraiment comme s’il ne la connaissait pas et là elle su que tout avait été faux. Que ce n’était que son imagination débordante qui avait créé ce « rêve » de deux minutes.

- Euh non, on ne se connait pas. J’ai dit…un nom au pif.
- Ah ! Ouf ! j’avais peur que ce soit encore ma mémoire qui me joue des tours ! Tenez, je vais vous aider.


Il lui tendit la main qu’elle prit tout de suite et se releva un peu en titubant, perturbée par la chaleur familière qui émanait de la paume du jeune homme, contre la sienne. C’était vraiment bizarre.

- Encore désolé, j’étais au téléphone et je ne vous ai pas vu….Hontoni gomen !
- C-Ce n’est rien…
- Je m’appelle Aiba Masaki. Et vous ?


Pas possible. Le même nom. Le même prénom. La même voix, le même physique, le même sourire éblouissant, le même éclat de bonheur dans ses yeux, la même chaleur…elle ne comprenait plus. Un rêve ? Une illusion ?

- Vous allez bien vous êtes sûre ?
- Ah euh oui ! Je réfléchissais.
- A quoi ?


Il rigola. Le même rire. La même sensation dans sa poitrine, la même envie de rire à son tour. La jeune femme sourit doucement.

- A rien. Je m’appelle Aki.
- Ooooh kawai~
- Merci
, fit-elle en rougissant légèrement.
- Pour m’excuser de ma maladresse je vous invite à boire un café…ça vous dit ?
- Un…café ?
- Bah euh…ouai. Ça se fait !


Aki était de plus en plus confuse. Pourquoi elle avait l’impression que si elle disait non, elle passerait à côté de quelque chose ? Quelque chose…qu’on lui avait servi sur un plateau d’argent. « … pour te permettre de la rencontrer. » Etait-ce ça, le signe du destin ? Est-ce que le fait de rêver qu’elle rencontrait son ange gardien, qui avait trait pour trait la même physionomie que ce garçon-là, était un signe comme quoi c’était le bon ? Est-ce que si elle partait maintenant, elle le regretterait plus tard ? La jeune femme se remémora son baiser avec l’ange et se mordit la lèvre. Ne pas le comparer, mais le chercher.

- Arf, je suis désolé. C’est stupide de demander ça alors qu’on ne se connait même pas…Je ne sais pas où j’ai la tête parfois ! Vraiment désolé, je vais arrêter de vous embêter. Donc euh…tant pis. Ja !

Il y avait une telle déception dans son « tant pis » qu’Aki se retourna alors qu’il partait et le rattrapa, se plantant devant lui avec un petit sourire engageant.

- Eh, vous avez failli m’ouvrir le crâne sur le trottoir, vous ne pensez quand même pas pouvoir partir comme ça sans dédommagement ?

En face d’elle, le jeune homme eut un sourire aussi large que son visage, qui dévoila encore une fois sa jolie dentition. C’était le même, mais en même temps il était différent. Il était humain. Mais elle ne devait pas s’arrêter à ça n’est-ce pas ? Il fallait bien aussi que ce rêve serve à quelque chose. Le fait qu’elle rencontre le sosie de son ange gardien juste après l’avoir vu en rêve n’était pas une coïncidence.

- Je peux vous tutoyer ?
- Ok, Aiba… ?
- Appelle-moi comme tu veux ! Je n’ai aucun problème avec les surnoms !


Aki se mit à rire sans pouvoir s’en empêcher.

- J’ai dit quelque chose de drôle ?
- Non, c’est moi qui…Enfin bref, on va le prendre ce café ?
- Hai ! Alors j’en connais un super bon


Et il commença à parler, parler, parler…tout le long du trajet et la jeune femme le regarda faire, l’écouta, rigola en entendant ses mésaventures à cause de son manque d’équilibre, de sa mémoire qui parfois lui faisait un peu défaut. Et même devant son café, elle l’écouta encore sans s’ennuyer. Il racontait ses histoires avec tant de passion qu’elle n’eut pas le courage ni même l’envie de le couper. Comme le regarder…elle ne pouvait détacher ses yeux des siens…encore une fois.

De longues minutes plus tard, ils sortaient du café et Aiba s’arrêta devant l’enseigne, se retournant vers elle avec un petit air timide.

- Ne Aki-chan…
- Hum ?
- Je peux…avoir…ton numéro ? Pour te prévenir avant la prochaine collision, tu sais !


Elle rigola et tendit la main alors qu’il la regardait avec des yeux plein d’incompréhension.

- Ton portable, donne-le-moi. Je vais rentrer mon numéro dedans. Tu n’auras qu’à m’envoyer un message pour que je sache le tien !
- Cool ! Arigatou~


Une fois les échanges faits, ils se regardèrent quelques instants en souriant puis elle se décida à partir en première, certaine que si elle ne le faisait pas ils resteraient plantés là pendant les 30 minutes suivantes.

- J’y vais alors. Ja ne.
- Je t’appelle !


Ça, elle n’en doutait pas une seule seconde. Aki se remit à marcher dans la rue et quelques minutes plus tard, s’arrêta pour regarder le ciel bleu, sans l’ombre d’un nuage et dont les rayons caressaient son visage. Un sourire étira ses lèvres et elle se sentait de nouveau légère. Bien. Confiante. Le destin avait lancé les premiers dés, à elle de continuer la partie !


Derniers mots de l'auteur : Je me suis souvenue de notre conversation de la dernière fois sur msn et j'ai voulu l'utiliser. Bien sûr il n'y a rien de caché dans cet OS, pas de double-sens, d'alerte ou je ne sais quoi. J'espère que ça t'aura fait plaisir ♥ Bisouuuuus


_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nuttyworld.forumactif.com/
 

Aiba Masaki & Aki ♦ « L'ange du destin » ♦ OS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Aiba Masaki (arashi)
» Aiba Masaki x Matsumoto Jun
» Aiba Masaki
» [J-Acteur] Aiba Masaki
» Gâteau d'ange

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME ASIATIQUE :: Cadeaux & Cie :: Les cadeaux ♥ :: Les cadeaux d'anniversaires-