Partagez | 
 

 Nami Mun-Miles Form Nowhere

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
«.Chô
ADMINISTRATRICE
ADMINISTRATRICE
avatar

Féminin
► Age : 23
► Messages : 1519
► inscrit(e) le : 06/03/2012
► Musique du moment : IU- 50cm
► Dramas du moment : A Gentleman's Dignity
► Genre préféré :
  • Romance
  • Policier
  • Drame
  • Comique

► Futurs écrits : Un OS sur F(x)
Un JoonMir
Un YongHwa*Sulli*HeeCheol
Un Taoris pas si amoureux que ça èé
2 Kristoria!

○ ○ ○ Des Choses en + ○ ○ ○
▬ Mes Fic/Ecrits préférés:
▬ Ce que j'aime énormément:
▬ Fanclubs que je soutiens:

MessageSujet: Nami Mun-Miles Form Nowhere   Mer 15 Aoû - 18:51


« Miles from Nowhere »

« La vie n’est moche que dans la mesure où tu las voix comme ça. »


Joon et ses parents ont quitté la Corée pour s'installer en Amérique, à la recherche d'une vie meilleure. Mais le rêve a mal tourné, l'ambiance familiale est devenue insoutenable, et l'adolescente a fui pour vivre dans les rues de New York.
D'une voix pudique et tendre, Joon raconte son quotidien famélique, l'errance de foyers en squats, les instants de grâce qu'elle partage avec son amie Knowledge, et New York, dont l'architecture grandiose et lumineuse semble se refermer sur elle comme un piège.


PHOTOS ou VIDEOS ou AUTRES

« Je comprenais qu’il y avait une différence entre se perdre et rester perdu. »
« Malgré la neige qui m’entrait dans les yeux, malgré mes doigts engourdis, j’eus l’impression de faire partie de ces gens qui marchent dans la rue comme si quelque chose de bien les attendaient chez eux. »
« Je répondais que non parce que c’était ce qu’elles voulaient entendre. Je répondais que oui parce que c’était ce qu’elles voulaient entendre. »
« -Je ne vais pas mentir, j’ai pensé à me suicider. Mais je ne le ferai parce que tout le monde s’en fiche. D’un autre côté, c’est pour ça que j’ai envie de le faire au départ.
-L’un des nombreuses ironies de la vie. »
« Oh, faisons ce bébé s’il te plaît, pleurnichait Wimpy. Pense à tout ce qu’on pourra voler si on avait un bébé. Aucun flic ne coffre une fille qui a un bébé. Tout le monde sourit en voyant un bébé. Il est notre bouclier. Il nous protègera du mal. Il est notre réponse. Bébé ! Bébé ! Bébé ! »
« -Il ne cherchait pas à me faire mal. Il voulait juste tuer le bébé. Mais il refuse de mourir. »
« And it’s breakin’ my heart you’re leavin’… Baby I’m grievin’ » Wild World.
« Ma gueule de bois était terrible et belle, la douleur me maintenait en vie. »


VOTRE AVIS PERSONNEL


Alors que dire sur ce livre? Autant dire qu'au départ je l'ai acheté sur un coup de tête, parce que je voulais lire un livre asiatique. Ni la première de couverture, ni le résumé ne m'avait emballée. Parce qu'une histoire qui se déroule à New York, ça ne m'intéresse pas plus que ça! Seulement, j'ai lu la première page, puis j'ai relu le résumé et là je me suis dit: Pourquoi pas? Finalement ça peut être bien, et les histoires de ce genre ( même si c'est à New York) j'aime bien.
Et finalement? Je l'ai dévoré en à peine deux soirées! Okay, c'est pas une écriture à la Baudelaire ou à la Kawabata! Mais l'histoire et la façon de penser ( assez Asiatique d'ailleurs, assez pudique en fait) de Joon m'ont fait plonger dans le récit à un point que je ne pouvais plus m'en passer tant que je n'avais pas terminer.
J'ai bien aimé les personnages de Blue, Lana et Franck et Benny, même si quelque peu détestable.
Puis cette histoire, elle est bien aussi parce que le personnage ne se morfond pas. Du moins, il n'y a pas de phrases ou de sous-entendus qui disent que la vie s'accable sur elle, que le sort s'acharne, qu'elle n'a rien mérité de tout ça! Certes, ses parents sont mauvais, sa condition de vie l'est aussi, mais elle ne les plaint pas. Elle cherche, parfois elle trouve bien, d'autres fois non. Elle est blasée mais elle cherche quand même, elle veut savoir ce qu'est le bonheur. Elle a déjà tenté la drogue et? Peut-être pense-t-elle que c'est là que se trouve le bonheur? Mais ça c'est à vous de voir. Je vous le conseille parce qu'il vaut le coup d'être lu je trouve :O


_________________


J’ai perdu. Je ne sais plus. J’ai perdu mon pavot. J’ai cassé ses pétales. C’est fini. Elle ne repoussera pas. Ca ne reviendra jamais. Cette douceur chaude et rouge. Mon pavot s’est fané. Il a cessé. Et j’ai perdu. Regret. Ca ronge et brûle. J’aimais. J’ai perdu et je me rends compte. J’aime encore. Pardon..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://felizcho.tumblr.com/
 

Nami Mun-Miles Form Nowhere

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» KAMEN RIDER DEN-O - SWORD FORM, PLAT FORM & STRIKE FORM ( PBM-015, 016 & 022 )
» réformé P4
» [Miles, Rosalind] Les pièges de la passion
» New Form by InTheme C.Studio ThemeS^1
» Ace attorney-Jeux vidéos & Mangas-Phoenix Wright/Benjamin Hunter (Miles Edgeworth)-G

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME ASIATIQUE :: discussion :: Littérature & Culture :: Littérature-